Colonisation Pénitentiaire de l’Amérique Latine et des Caraïbes-CoPALC

CoPALC est un groupe de jeunes chercheurs créé en janvier 2020 autour de l’étude comparative et transdisciplinaire des prisons et des colonies pénitentiaires en Amérique latine et dans les Caraïbes. Il rassemble des chercheurs brésiliens et français et vise à construire un réseau international et transdisciplinaire. Nos axes méthodologiques font référence à un double champ d’études : études pénales et criminelles, colonial studies. Nous nous appuyons autant sur les textes canoniques de Michel Foucault et Erving Goffman que sur une épistémologie plus contemporaine, fondée notamment sur les études spatiales et environnementales de l’enfermement et de la colonisation, ainsi que sur l’histoire globale et connectée. Aussi, il s’agit d’ouvrir nos travaux non seulement aux sciences sociales et historique mais également à la littérature, la géographie, l’anthropologie, le droit et l’architecture.

L’ambition du groupe est de replacer les colonies pénales dans la construction de l’État moderne par la disciplinarisation des sociétés mais également de mieux comprendre le fait colonial dans un continent marqué par des «décolonisations sans indépendance». Ce collectif de recherche vise à participer aux redéfinitions en cours des notions de frontière, d’échec, de militarisation et de modernité. L’espace latino-américain et caribéen nous apparaît comme une échelle de travail à la fois suffisamment vaste pour assumer une démarche comparatiste et cohérente dans les lignes de force qui structurent ses sociétés.

Nos travaux s’appuient sur un réseau d’institutions partenaires : EHESS, Université de Guyane, Université Fédérale du Para, Université Catholique de Pelotas, Université de Sao Paulo, Sorbonne-Université . Nous les remercions pour leur engagement et leur soutien.

Contact : groupe.copalc@gmail.com

Colonização penitenciária na América Latina e Caribe – CoPALC

CoPALC é um grupo de jovens pesquisadores criado em janeiro de 2020 em torno dos estudos comparativos e transdisciplinares sobre as prisões e colônias penitenciárias na América Latina e Caribe. O grupo reúne pesquisadores brasileiros e franceses e visa à construção de uma rede internacional e transdisciplinar. Os eixos metodológicos do Grupo estão organizados em dois campos de estudos: estudos penais e criminais e colonial studies. Apoiamo-nos tanto em textos canônicos de Michel Foucault e Erving Goffman quanto numa epistemologia contemporânea, baseada sobretudo nos estudos espaciais e ambientais do aprisionamento e da colonização, quanto em uma história global e conectada. Trata-se, portanto, de abrir a análise não somente às ciências sociais e à história mas também à literatura, à geografia, à antropologia, ao direito e à arquitetura. 

A ambição do Grupo é reposicionar as colônias penais na construção do Estado moderno pela disciplinarização das sociedades, bem como compreender o fato colonial em um continente marcado por “descolonizações sem independência”. Essa obra coletiva pretende tomar parte nas redefinições em curso a respeito das noções de fronteira, de fracasso, de militarização e modernidade em um contexto continental. O espaço latino-americano e caribenho se mostra como uma escala de trabalho ao mesmo tempo suficientemente vasta para a adoção de um percurso comparativo e coerente nas linhas de força que estruturam suas sociedades.

Nossas pesquisas são apoiadas por uma rede de instituições parceiras: École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), Université de Guyane, Universidade Federal do Pará, Universidade Católica de Pelotas, Universidade de São Paulo, Sorbonne-Université. Nós agradecemos pelo apoio e engajamento.

Contato : groupe.copalc@gmail.com

AAC- ENCADRER, CONTRÔLER, ADMINISTRER

Journée d’étude des doctorant·e·s de l’IHMC

Nous avons le plaisir de diffuser l’appel à communication de la prochaine journée d’étude des doctorants de l’IHMC qui aura lieu en Sorbonne ou à l’Ecole Normale Supérieure (Paris) le 10 juin prochain. Le CoPALC salue cette initiative qui permettra d’embrasser largement la question du contrôle des populations et qui fait la preuve de la centralité des études disciplinaires dans le champ des sciences humaines et sociales.

Pour participer, vous pouvez envoyer une proposition comportant un titre et un texte de présentation de l’intervention envisagée long de 1 500 à 2 000 caractères (espaces compris) avant le 10 mars 2021 aux organisateurs et organisatrices :

• Olivier Chopin : olivier.chopin@icloud.com• Loanh Mirande : loanh.mirande@etu.univ-paris1.fr• Aurélien Peter : aurelien.peter@univ-paris1.fr • Pauline Teyssier : pauline.teyssier@univ-paris1.fr

Parution : Propriété défendue. La société française à l’épreuve du vol, XIXe- XXie siècle Arnaud-Dominique Houte

Nous avons le plaisir de vous annoncer la parution prochaine chez Gallimard du nouvel ouvrage du Professeur Houte, intitulé « Propriété défendue. La société française à l’épreuve du vol, XIXe- XXie siècle ».

Nous vous livrons ici la recension enlevée qu’en propose son collègue de la Sorbonne, le professeur Johann Chapoutot dans les pages du magazine l’Histoire.

« Arnaud-Dominique Houte livre ici une réflexion stimulante et originale
sur l’évolution des sensibilités de la société française au vol depuis la Révolution jusqu’aux années 1970. Ce faisant, il relit autrement les deux derniers siècles au prisme du changement de notre rapport à la propriété et aux objets.
« 

Podcasts from the bagne

We are very pleased to share the publication of the three firsts episodes of « Podcast from the bagne ». The podcast where we discuss disease, contagion, confinement and isolation in France’s overseas penal colonies. This podcast is part of the Postcards from the bagne research project funded by the Arts and Humanities Research Council (AH/R002452/1). 

This project is organized by Dr. Ayshka Séné and led by Dr. Sophie Fuggle, professor in Nottingham Trent University. Dr. Fuggle will contribute to our seminars in 2021. Her long-term work is very important to build a global and transdisciplinary history of the penal colony.

The three first contributors are prominent specialists of the bagne : Dr. Sophie Fuggle, Dr. Charles Forsidck who recently intervened about the dark tourism in our second cycle of the CoPALC seminar, and Dr. Briony Nelson, specialist of New-Caledonia bagne.

Link to the podcast

Séminaire du CoPALC- 17.12.2020- Regards croisés sur la valorisation du patrimoine carcéral

Pour cette dernière session du deuxième cycle du séminaire du CoPALC, nous avons le plaisir d’inviter quatre collègues. Le Professeur Charles Forsdick (Université de Liverpool) évoquera le champ pénitentiaire de l’Empire britannique au prisme des études qu’il mène depuis de nombreuses années sur la question du dark tourism. Jean-Lucien Sanchez (Administration Pénitentiaire), Arnauld Heuret (Université de Guyane) et Daniel Gimenez (Association Meki Wi Libi Na Wan) évoqueront à trois voix le difficile processus de classement des bagnes guyanais à l’inventaire du patrimoine mondial de l’UNESCO.

En croisant les voix des chercheurs et des praticiens, des associatifs et des universitaires, nous souhaitons participer à la construction d’un savoir directement utile aux hommes et aux territoires traversés par cet héritage carcéral douloureux.

Nous vous espérons nombreux à cette séance qui se déroulera comme à l’accoutumée en direct sur notre chaîne YouTube. Un système de tchat permettra d’échanger avec les intervenants et les modérateurs. La séance sera enregistrée et archivée sur la chaîne CoPALC.

Le groupe CoPALC, né quelques semaines avant l’ouragan sanitaire, présente ses remerciements à l’ensemble des très nombreux collègues qui lui ont fait l’amitié de leur participation à ses travaux au cours de sa première année d’existence. Construire un collectif et une réflexion commune a été pour tous les membres du CoPALC un secours indispensable au poison de l’isolement et de la morosité. Nous formulons le voeu d’une prochaine année fondée sur les valeurs d’amitié et de camaraderie. Nos pensées vont plus particulièrement à nos collègues, les plus jeunes notamment, confrontés à la maladie, la précarité et l’incertitude. Autant de manifestations de choix politiques délibérés qui feront de l’année 2020 une année de combats dont nous serons.

Le CoPALC aura prochainement le plaisir de vous communiquer le très riche programme qu’il a déjà élaboré pour les prochains mois. D’ici là, nous souhaitons à toutes et tous de passer d’heureuses fêtes de fin d’année.

Journée d’études- Mondes Américains – Circulations, transferts et trajectoires aux Amériques, XVIe – XXIe s.

Nous avons le plaisir de partager avec vous la prochaine doctoriale de l’UMR Mondes Américains – EHESS qui réunira pas moins d’une quarantaine de contributions durant une semaine complète du 7 au 11 décembre.

Dirceu Franco Ferreira et Samuel Tracol proposeront une communication conjointe intitulée « Colonisation pénitentiaire et nouvelles Républiques : Guyane française et Brésil à la fin du XIXe siècle« . C’est véritablement une « communication du CoPALC » tant elle participe et procède de la construction d’une épistémologie du groupe au terme de sa première année d’existence.

Nous vous espérons nombreux lors de ce foisonnant évènement.

Seminario Internacional – Los viajes de las ideas acerca de la cuestión criminal desde y hacia América Latina

Actividad desarrollada en modalidad virtual, transmitida por el canal de YouTube de la Facultad, FCJS – UNL

Nos complace invitarles a este próximo seminario en línea que tendrá lugar los días 10 y 11 de diciembre. Está coordinado por la Universidad Nacional del Litoral (Argentina) y el Max-Planck-Institud.

Nuestro colega Luis GONZÁLEZ ALVO (Universidad Nacional de Tucumán, Argentina) intervendrá con la siguiente comunicación « Adiós al Panóptico ». Renovaciones y anclajes del penitenciarismo argentino a través de los viajes de Carranza, Casas y Soler (1915-1927) ».

Le damos la bienvenida al grupo de CoPALC y le deseamos todo lo mejor!

Séminaire du CoPALC- 03/12/2020- Abdelkrim Larguèche


Nous avons le plaisir d’accueillir notre collègue Abdlekrim Larguèche, maître-assistant au département d’architecture de l’Université Badji Mokhtar d’Annaba (Algérie) lors du prochain séminaire du CoPALC. Cette rencontre aura lieu ce jeudi 3 décembre (12h de New York, 14h de Brasília, 18h de Paris).
Président de l’association Médina – pour la sauvegarde du patrimoine de la ville de l’Annaba, Abdelkrim Larguèche prépare une thèse sur le système défensif de la ville d’Annaba. Son étude comprend largement la période pénitentiaire de la citadelle, bagne algérien en contexte frontalier.
Son intervention s’intitulera :  » étude historique et architecturale sur la citadelle d’Annaba ».
La rencontre aura toujours lieu sur la page Youtube du CoPALC où elle sera également archivée : https://www.youtube.com/channel/UCYxCSbzLZh4CQI07g8XVUcw.
La possibilité est offerte au public d’échanger via un système de chat avec l’invité et les membres du groupe CoPALC.
Nous vous espérons nombreux pour élargir encore nos réflexions vers le champ architectural et la Méditerranée.

Le n° 14 de la revue Socio- Prisons

L’historiographie de la prison a, dès ses débuts, intégré la dimension transnationale de son objet en se focalisant notamment sur la circulation des projets et des expériences. Mais elle en a délaissé des pans entiers, considérant le XIXe siècle comme le berceau de la peine privative de liberté telle que nous la connaissons encore aujourd’hui et se focalisant sur les puissances occidentales. Ce dossier vise à interroger cette construction, en suivant deux démarches principales. Tout d’abord, il s’agit d’élargir l’analyse chronologiquement en se demandant si l’enfermement pénal ne résulterait pas d’expériences antérieures à la Révolution française. Ensuite il convient de l’élargir géographiquement et de penser deux mouvements ensemble : d’une part, un mouvement global vers la « réforme pénitentiaire » au XIXe siècle, dont l’impulsion se situerait dans le monde occidental, d’autre part, des reconfigurations de traditions locales qui ne résultent pas simplement d’une modernisation par alignement sur un type occidental.

Ce dossier met ainsi en lumière qu’une nouvelle histoire de la prison et des pratiques d’enfermement, ouverte chronologiquement et géographiquement, est aujourd’hui nécessaire.

Anais do 11o Encontro Transdisciplinar de Ciências Penitenciárias

Abaixo estão os anais do 11o Encontro Transdisciplinar de Ciências Penitenciárias, realizado on-line nos dias 19 e 20 de novembro sob a direção do Professor Luiz Antonio Borgo Chies.

O CoPALC propôs uma comunicação coletiva entregue por nosso colega Dirceu Franco Ferreira durante este evento.

CoPALC saúda a alta qualidade deste evento e o caráter pioneiro do trabalho lançado pelo Grupo Interdisciplinar de Trabalho e Estudos Criminais-Penitenciários (GITEP).

CoPALC seminar – Arquivos penitenciáros do Brasil- 19.11.2020

Dear colleagues,
The next meeting of the second cycle of the Copalc seminar will be dedicated to the Brazilian Penitentiary Archives. We will be pleased to hear and discuss with two important researchers who are dedicated to the study and preservation of prison documents in Brazil. Claudia Moraes Trindade, PhD in History and author of the important book “Being imprisoned in Bahia in the 19th century”, was responsible for the creation of the Lemos de Brito Penitentiary Documentation Center, in Salvador, Bahia. Sidney Soares deOliveira, sociologist and specialist in Human Rights, is former Director of the São Paulo Penitentiary Museum (MPP), an institution that brings together an important collection of the state’s prison history. He coordinated the restructuring of the São Paulo Penitentiary Museum, directing the museum for seven years, using the process of inventorying and cataloging the collection, also elaborating the dissemination and media plan, the museological plan and expographic project.
The meeting will take place on November 19, at 12 pm NYC, 2 pm Brasilia, 6 pm Paris, and can be followed by the Copalc Channel on YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCYxCSbzLZh4CQI07g8XVUcw
We hope to meet you for a good debate!

Marking Time – Art in the Age of Mass Incarceration

This major exhibition explores the work of artists within US prisons and the centrality of incarceration to contemporary art and culture. Featuring art made by people in prisons and work by nonincarcerated artists concerned with state repression, erasure, and imprisonment, Marking Time: Art in the Age of Mass Incarceration highlights more than 35 artists, including American Artist, Tameca Cole, Russell Craig, James “Yaya” Hough, Jesse Krimes, Mark Loughney, Gilberto Rivera, and Sable Elyse Smith. The exhibition has been updated to reflect the growing COVID-19 crisis in US prisons, featuring new works by exhibition artists made in response to this ongoing emergency.

Through Apr 4, 2021 – MOMA – NYC

Link to MOMA’s website.

(Re)pensar las fronteras latinoamericanas y caribeñas – 29/31.10

La Association for Borderlands Studies invita al seminario virtual (RE)PENSAR LAS FRONTERAS LATINOAMERICANAS Y CARIBEÑAS. El seminario se celebrará del 29 al 31 de octubre de 2020 via Zoom. El seminario será en español y portugués.

Nuestro colega Samuel Tracol va contribuir en la ultima mesa con la intervención siguiente : A colonização penal como um ato de soberania: a fronteira do espaço guianês, 1853-1927 ).

El seminario busca amplificar y contribuir a la novedosa y rica discusión sobre fronteras en América Latina y el Caribe, además de promover la colaboración académica transfronteriza y transdisciplinaria en la región y el mundo.

El seminario presentará el trabajo de un grupo selecto de académicos de América Latina y el Caribe, e incluye mesas redondas y presentación de libros. El español, el portugués y el ingles son las lenguas del seminario.

Para registrarse visite: ABS Webinar Registro

Séminaire du CoPALC : échange avec les étudiants du groupe « Droits à la poésie »-UNILA

Le groupe CoPALC a eu le privilège d’échanger durant deux heures avec les étudiants du groupe « Droits à la poésie » et leurs professeurs Christiane Checchia et Mario Rodriguez. Ce groupe travaille sur la production littéraire en milieu carcéral, au plan théorique mais également par la création de matériaux littéraires avec la population carcérale dans l’espace de triples frontières Brésil/Paraguay/Argentine.

Privilège, car il s’agit d’une opportunité rare pour de jeunes chercheurs de pouvoir diffuser leur production au-delà du cercle des collègues. Cela a constitué une belle opportunité de revenir de manière synthétique sur les premières conclusions générales produites par notre groupe depuis sa création en janvier. Par ailleurs, la richesse de l’échange avec les étudiants présents a permis d’approfondir notre approche et d’ouvrir notre recherche à de nouveaux horizons. Une nouvelle fois, nous remercions les équipes de la licence de lettres de l’UNILA pour leur collaboration, qui sera suivie au prochain semestre d’un programme régulier dispensé dans le cadre d’un cours d’extension.

Nous avons fait le choix de diffuser au plus grand nombre cette séance qui a vocation à éclairer tout étudiant mais également collègue néophyte sur les ressorts historiographiques de la construction du territoire latino-américain par la colonisation pénale et la mise en place d’une société disciplinaire à grande échelle. Cette séance permet enfin de présenter de manière exhaustive notre groupe, ses travaux et ses perspectives.

Lien vers la vidéo de la séance.