France Culture – L’ombre du crime sur la France des Lumières- Podcast

Vincent Milliot, co-auteur d’Une histoire des polices, reviendra sur cet ouvrage qui a intéressé le dernier workshop du CoPALC avec Arnaud-Dominique Houte.

Comment s’articulent l’impératif de sûreté et celui du respect des libertés individuelles dans la France des Lumières ? Quelles sont les spécificités du climat d’insécurité qui caractérise les années révolutionnaires ? Comment la fin du XVIIIe siècle marque-t-elle l’avènement de nouvelles méthodes du maintien de l’ordre ? 

Le cours de l’histoire reçoit Vincent Milliot, professeur d’histoire moderne à l’Université Paris 8 et chercheur à l’IDHES (Institutions et Dynamiques historiques de l’économie et de la société). Ses travaux portent sur l’histoire des régulations sociales à l’époque moderne (1650-1789), sur l’histoire des pratiques administratives et des polices au Siècle des Lumières. Il est notamment l’auteur de « L’admirable police ». Tenir Paris au Siècle des Lumières (Champ Vallon, 2016). Il a également dirigé l’ouvrage collectif Une Histoire des polices, des guerres de religion à nos jours (Belin, 2020) et a été commissaire scientifique de l’exposition “La police des Lumières, ordre et désordre dans les villes au XVIIIe siècle” qui s’est tenue au Musée des Archives Nationales (du 18 septembre 2020 au 18 janvier 2021).

Et Valérie Sottocasa, maître de conférences en histoire moderne à l’Université Toulouse II. Spécialiste de la Révolution française, elle a écrit et dirigé de nombreux ouvrages parmi lesquels Les brigands. Criminalité et protestation politique 1750-1850 (Presses Universitaires de Rennes, 2013) et Les Brigands et la Révolution: Violences politiques et criminalité dans le midi (1789-1802) (Champ Vallon, 2016).

Vers le podcast


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.